Crònica / Chronique/Lenga nissarda / Langue niçoise

Bastian countrari – Ray e Basta

« Estre Bastian countrari per iéu, es un biais de vida, cresi meme qu’es genetic que ma maigran, bouòn ànima, si sounava Bastian. »


Enca’n coù pilhi la miéu tastièra per rougnà un pau. Es ver arribi un pau tardi, ma d’una banda, siéu jamai estat per l’estadi en la plana doù Var e de l’autra escrivi sus d’aquéu blog que despì quauque mes.

L’autre jour quoura siéu sourtit dòu Ray à la fin de Nissa-Lioun (ndlr: va ben l’article l’ai escrich li a béu tems ma ai augut la flemma de lou metre « en ligna») e qu’ai vist toui lu supporter dòu gym s’en anà à pen, en trambalan, au mitan de Gorbella, mi sieu sentit couma una pouncha au couor. Es bessai un dei darrié coù que vehi acò.

D’aquì pau, coura jugueran au GSN (grand stade de Nice), à la fin doù mach cadun si fiquerà en la siéu vetura, fenèstra barrada ‘me la ràdio que brama. Parié per l’avant-mach, que si debanerà pus à la routounda o sus lou parking à beure un gòtou.

Au GSN, denant lou match, li aurà gym-burger per cadun à l’OGCN fast food e après lou darrié film american à l’oympikcinemà.E diau, es acò que n’aspera en la plana : una gran’ estrutura per veire lou mach ma finda doui restaurant, un supermercat, un bouling…

E dire que se lou consou auguesse prepauat Nissa per la coupa doù mounde doù 98, l’estadi l’aurìan augut à gratis e en vila!

Encà un’institucioun que s’en cala en douga, lou Ray va laissà la plaça à doui imuble. Es ver que, à pau à pau, li es pu tan de mounde que parloun Nissart en li tribuna, qu’an counouissut la D2, ma aquela destrucioun marquerà propi la fin doù foutbal poupulari à Nissa.

Sian coundanat à venì lou FC keute d’azur (que toutun, ancuei si di mancou Nissa, dapertout vehen Nice keûte d’azur, ma acò serà dau segur un’autra crònica), en lou Vivendi-Cari-Nestle Arena.

Aloura, ahura, à vautre de jugà. Dihès-mi se siéu un rougnaire o s’ai rasoun.

Cen que n’en pensas?

ISSA NISSA

Seguran

Diciounari: aquì

Li arquiva de Barba Gé: aquì

Publicités

4 réflexions sur “Bastian countrari – Ray e Basta

  1. Pingback: OGCNissa: mai qu’un club? « Nissa Maritima

  2. Pingback: OGCNissa: mai qu’un club? | La Countea : le blog du Comté de Nice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s