Non classé

Un Cyrano Nissart ce soir au théâtre de Verdure !

20110514-122505.jpg

Marc Duret de retour à Nice

« Roberto, mio palmo ! » Le petit frère d’Enzo dans « Le Grand Bleu » est niçois. Comédien émérite, diplômé du Conservatoire de Paris, Marc Duret revient à Nice dans une formidable adaptation de « Cyrano de Bergerac » au théâtre de Verdure à Nice, à ne pas manquer ce soir.

Cyrano de Bergerac fait partie du répertoire. C’est un des textes les plus beaux, les plus difficiles et les plus joués dans le monde ; de New York à Tokyo en passant par Londres où elle a été interprétée récemment par Kevin Kline.
Après « Le Grand Bleu », (film culte pour toute une génération), « Nikita », « la Haine » ou « Les Toqués », (en ce moment sur TF1), Marc Duret devient Cyrano. Après avoir vécu, étudié et travaillé à New York, Rome et Londres, le comédien a décidé de revenir à Nice pour interpréter le fameux gascon à la protubérance péninsulaire, dans une adaptation de Brigitte Rico. La pièce a été jouée trois soirées la semaine dernière au théâtre Francis Gag par les comédiens niçois de la compagnie « Fil de soie », soulevant à chaque fois une salle enthousiaste.

De retour à Nice
Revenu dans la Countea, Marc Duret revendique sa nissartitude : « je suis nissart ! L’histoire du Comté est extraordinairement passionnante. Je n’ai jamais oublié Nice même si j’ai du quitter la ville à mes 17 ans. A l’époque, on n’avait malheureusement pas le choix. C’est un bonheur de revenir aujourd’hui, répéter et jouer dans le Vieux Nice, qui est un formidable décor de théâtre. Je n’ai jamais oublié ma ville, ma mère y vit toujours. Nice reprend du galon et elle conserve son âme : de la Villa Arson aux rues du Vieux Nice où je suis toujours heureux d’entendre parler niçois ! ». Une fois posée l’épée de Cyrano, l’acteur ne compte pas repartir de sitôt, même s’il sera prochainement dans les « Borgia », la nouvelle série de Canal +. « J’ai beaucoup de projets à Nice, j’ai envie d’y créer, d’essayer d’apporter ce que je n’ai pas eu à l’époque, lorsque je suis parti. La ville bouge, il y a une qualité de travail et beaucoup de talents ». Une excellente nouvelle ! Après avoir mis en scène « In Utero » à l’espace Magnan, on parlerait peut être d’une adaptation de Richard III…

« J’adorerai jouer Garibaldi »
Mais pour le moment, c’est un Bergerac magistral, héroïque, aventurier, poète et sensible que Marc Duret interprète : « Cyrano m’a fait du bien ». Le gascon a d’ailleurs quelques points communs avec Giuseppe, l’enfant de Nice. « Deux héros, deux aventuriers, l’un historique l’autre de fiction qui traversent les siècles. J’adorerai jouer Garibaldi ! ». Peut être avec sa boîte de production, « 7ème sens » qu’il vient d’installer en ville. En attendant, « Cyrano » sera à l’honneur le samedi 14 mai, dans le cadre d’une soirée événement au théâtre de Verdure. « J’espère avoir un beau public niçois et lui donner du plaisir ». Pour l’avoir vue à Gag, on ne peut que conseiller vivement à nos lecteurs de réserver au plus vite !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s