Non classé

Coup d’arrêt pour l’enseignement du Niçois!

A seulement 9 jours du début des épreuves, Le Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles (CRPE) externe spécial, c’est à dire le CRPE pour les enseignants bilingues Nissart- Français a été ANNULÉ !

Le projet d’école étant déjà pour l’instant au point mort, ce deuxième coup d’arrêt est un coup dur pour l’enseignement du Niçois.

Nous avons besoin de la solidarité des Niçois et du soutien des élus pour tenter des renverser la vapeur, alors faites circuler l’info, contactez les élus que vous connaissez!

Pour vous faire comprendre le désarroi des candidats, voici lmessage de l’une d’entre eux:

Mesdames Messieurs les élus, les enseignants, les responsables d’associations ainsi que tous ceux qui se sentent concernés par l’enseignement du Niçois,
Je tiens à vous faire part de ma situation.

 

Je suis candidate à la session 2012 du CRPE Spécial langue régionale.

Je me suis inscrite au concours au mois de juin, j’ai reçu la confirmation de mon inscription quelques jours plus tard et voilà qu’au début du mois d’août, alors que je consulte le site du ministère pour savoir le nombre de poste attribué, je constate qu’aucun poste n’est offert pour l’académie de Nice. Je contacte sur le champs le conseiller académique pour les langues régionales qui me dit d’attendre la réouverture du rectorat. Je contacte alors l’Association des Professeurs de Langues Régionales qui m’assure son soutient. A partir du 20 août j’essaie de contacter sans succès le rectorat.

Je reçois une lettre en date du 14 septembre m’annonçant 9 jours avant la date de l’épreuve écrite de niçois l’annulation de mon inscription car aucun poste n’est offert dans l’académie de Nice. Je contacte à nouveau le conseiller académique et le représentant de l’APLR. J’appelle le rectorat qui m’annonce que la décision vient du ministère.

Depuis nous avons contacté le syndicat et d’autres personnes actives dans l’enseignement de notre langue régionale, nous avons envoyé des lettres à Mme le Recteur, à M. le Maire de Nice et à d’autre élus pour diffuser le problème. Nous sommes à présent dans l’attente d’une réponse de la part de Mme le Recteur.

 

Publicités

3 réflexions sur “Coup d’arrêt pour l’enseignement du Niçois!

  1. Que Vergougna !
    Je crois qu’à un moment donné il va falloir arrêter de quémander auprès d’un Etat français qui nous dédaigne le droit d’enseigner notre patrimoine à nos enfants. Si de généreux mécènes appuyaient la création d’une escola privada nissarda bilingue (et peut être anglais-nissart, ou italien-nissart 😉 ) ça serait la concrétisation d’un beau pantai. Il y en a bien qui injectent des millions dans le foot, pourquoi pas dans le développement d’un enseignement indépendant nissart !

    • C’est vrai que ça serait pas mal. Il faudrait aller chercher une famille noble niçoise partie en 1860 et devenue aujourd’hui très riche. Ou alors un russe ayant fait fortune avec du pétrole ou du gaz.

      Mais bon, en attendant que ça cale sur nos têtes, je crois qu’il faut qu’on se débrouille avec nos propres moyens.

  2. Pingback: Coup d’arrêt pour l’enseignement du Niçois ! [LA COUNTEA] | Nissart.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s