Atualità / Actualité/Cultura / Culture/Lenga nissarda / Langue niçoise

Maladie du dernier Niçois: peut-être un remède!

Vous êtes plus d’un millier à suivre les aventures du dernier niçois et à vous demander comment guérir aquéu paure Nissart bulhit.

LaCountea.com a la solution! Il ne tient qu’à vous pour l’appliquer.

Prenons-nous en main!

Traitement 1: La classe bilingue.

Une école bilingue : Qu’es acò? (Qu’est-ce que c’est?)

Il existe, en France, depuis une trentaine d’année des classes où les cours sont donnés en deux langues: français et breton, français et basque et pourquoi pas français et niçois. Ces classes font partie intégrante de l’Éducation Nationale : les programmes sont strictement les mêmes que dans les classes traditionnelles et les enseignants ont été recrutés par le biais du même concours que les enseignants « monolingues ».

Le but de ces écoles est multiple.

Tout d’abord, bien entendu, il s’agit de donner aux enfants une base linguistique et culturelle niçoise. Leur faire entendre le Niçois régulièrement, dès leur enfance dans le but de développer leur oreille et leur permettre de devenir des locuteurs confirmés en Niçois (accent, vocabulaire…). Tout cela dans le but de leur donner les clefs pour comprendre l’environnement dans lequel ils vivent.

Cet enseignement bilingue précoce permettra également de mettre les enfants dans une position confortable pour l’apprentissage de nouvelles langues. Les résultats de ces classes bilingues ont d’ailleurs montré des résultats nettement supérieurs en français comme en mathématiques aux évaluations nationales.

Une grande réunion d’information vendredi 14 septembre.

Dans cette dernière ligne droite, les parents d’élèves associés à l’association Nissart per tougiou, organisent une grande réunion festive qui se déroulera vendredi 14 septembre au Trident (rue du Trident, face aux anciens abattoirs). Cette réunion a pour but d’éclairer un maximum tous les parents intéressés par ce projet grâce à la présence de professeurs ainsi que des élus représentants les collectivités soutenant ce projet (mairie de Nice, CG06, région et Europe).

Traitement 2: les cours.

Notre ami cagablea a publié récemment une carte interactive recensant un maximum de cours. Alors plus d’excuse du genre c’est trop loin, il y en a de partout, de la mer à la montagne, d’est en ouest, du collège à la fac en passant bien sûr par les associations:

la carte aquì

Seguran

Publicités

Une réflexion sur “Maladie du dernier Niçois: peut-être un remède!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s